Les générateurs de chauffage

Chaudière fonctionnant au gaz

Choisir la chaudière dont vous avez réellement besoin se décide en fonction de la taille de votre logement, du type de chauffage installé (radiateurs, plancher chauffant) et des contraintes du bâtiment. Mais l'élément primordial est votre besoin en eau chaude sanitaire et le type de production d'eau.

Les chaudières fonctionnant au gaz naturel peuvent généralement être transformées pour fonctionner au butane ou au propane et inversement.

C'est le type de chaudière idéale pour gagner de la place dans une cuisine ou un placard. Son coût est généralement moins important que celui de la chaudière au sol.

Chaudière fonctionnant au fioul

Grâce aux avancées technologiques réalisées ces dernières années, le chauffage au fuel est devenu visiblement plus écologique et économique qu'il y a encore quelques décennies. Plus d'efforts ont été réalisé pour le fuel domestique, en passant par l'énergie traditionnelle à l'énergie protectrice de l'environnement.

D'énormes améliorations ont été apportées aux chaudières et aux brûleurs du chauffage au fuel domestique. Avec leurs rendements élevés, les nouveaux matériels de chauffage au fuel domestique consomment nettement moins de combustible.

Chaudière fonctionnant au bois

 

Une chaudière à bois produit de la chaleur à partir du bois de chauffage.

L'avantage important du bois-énergie ou énergie bois est d'être une énergie renouvelable abondante, bon marché et utilisable près de son lieu de production.

Le chauffage au bois est considéré actuellement comme une énergie d'avenir grâce au développement de chaudières à bois à fort rendement.

Le bois est également utilisé dans certaines installations de cogénération pour produire de l'électricité en plus de la chaleur.

Les rendements supérieurs à 65% donnent droit au label Flamme verte et à des aides et subventions. Le combustible bois-énergie est désormais qualifié par la marque NF " NF bois de chauffage " et un label QUALIBOIS est octroyé aux installateurs de chauffage répondant à des critères professionnels qualitatifs.

Chaudière fonctionnant à la biomasse

Les chaudières automatiques aux granulés de bois sont compactes et faciles à intégrer au bâtiment. Elles sont munies d’une alimentation automatique en granulés de bois et la combustion est régulée et optimisée en permanence par une régulation poussée. Ces chaudières brûlent des granulés de sciures compactées : un combustible bois à haut pouvoir calorifique et faible taux d’humidité, d’une qualité constante et normalisé sans poussières.

Le combustible est livré par camion-souffleur dans un silo de petites tailles. Le volume du silo peut être dimensionné pour assurer un an d'autonomie. Les granulés descendent au fond du silo, où une vis sans fin les conduit vers le foyer de la chaudière.

Chaudière fonctionnant à l'électricité

Une chaudière électrique alimente un réseau de chauffage en chauffant le fluide du circuit grâce à des résistances. Ces chaudières sont réservées à des utilisation spécifiques, l'électricité étant une énergie relativement chère.

Les chaudières électriques ont comme principal avantage d'être très peu chères à l'achat (de l'ordre de 1000 Euros) mais en contrepartie, elles sont très gourmandes en énergie et ne pourraient être conseillées pour un usage à long terme. Elles sont toutefois intéressantes dans une optique provisoire en attendant le raccordement d'un logement au réseau du gaz de ville par exemple.

Comme elles sont éligibles à la TVA 5,5 %, elles peuvent être une bonne solution de départ avant de passer à un investissement plus lourd comme une chaudière au fioul haute performance ou un système de pompe à chaleur qui eux pourront prétendre à un crédit d'impôts plus conséquent dès lors que le logement à plus de deux ans.

Certains modèles de chaudières électriques fonctionnent également en biénergie (électrique + fioul).

Pompe à chaleur

 

Notre environnement : le sol sous nos pieds, l’eau des nappes, l’air qui nous entoure, stockent chaque jour l’énergie que nous dispense le soleil.

Récupérer cette énergie gratuite et inépuisable et s’en servir pour le chauffage, c’est possible grâce aux pompes à chaleur.

Ce sont des équipements qui permettent d’économiser les énergies fossiles tout en limitant nos rejets de gaz à effet de serre. Il en existe plusieurs types, qui puisent la chaleur soit dans l’air (pompes aérothermiques), soit dans le sol ou l’eau des nappes phréatiques (pompes géothermiques).

Chauffage solaire

Depuis plusieurs années déjà, on se préoccupe d'économiser l'énergie et de limiter les émissions de gaz à effet de serre. Les recherches ont permis de suivre des pistes prometteuses, d'élaborer des techniques performantes utilisant l'énergie solaire.

On a ainsi acquis une solide expérience dans la mise au point de chauffe-eau solaires. Ces appareils sont aujourd'hui efficaces et performants. Ils s'adaptent aussi bien à des demandes individuelles qu'à des besoins collectifs.

Mais l'énergie solaire, source d'énergie gratuite, inépuisable et non polluante, peut aussi couvrir une partie des besoins de chauffage des bâtiments.

On parle alors de systèmes solaires combinés qui peuvent couvrir de 20 à 40 % des besoins annuels, selon la région et la taille de l'installation. Ils bénéficient des progrès réalisés dans la conception et la construction des capteurs solaires, fabriqués maintenant en série, et des avancées dans le domaine de l'électronique.

Générateur mixte

Combinez les appareils à combustible fossile et les systèmes à énergie renouvelable.

Les spécialistes du chauffage s'attendent pour l’avenir à une tendance croissante à l’utilisation de systèmes hybrides pour le chauffage des habitations et la production d’eau chaude sanitaire.

De plus en plus de particuliers, mais aussi des entreprises, se laissent guider, lors du choix d’un système de chauffage, par des considérations tant écologiques que financières. Ils prêtent surtout attention au rendement et à l’utilisation efficace tant des énergies renouvelables que des combustibles fossiles.

La micro-cogénération

  • La cogénération consiste simplement à produire simultanément de la chaleur et de l’électricité à partir d’énergie primaire.
  • La micro-cogénération concerne les équipements plus spécifiquement adaptés aux usages domestiques.
C’est une unité compacte, produisant chaleur et électricité pour le secteur résidentiel individuel, permettant de couvrir :
  • 100% des besoins de chaleur.
  • Plus de 50% des besoins d’électricité.

Demande de devis gratuits